La négociation

Publié le par greg'n night

Comme vous le savez, en Chine, tout se négocie. C'est peu être la règle d'or locale. Même votre femme, si elle vous gonfle, mais moi j'ai rien dit...
A part tenir des propos sexistes, je sais que les lectrices sont nombreuses sur ce blog, je vais vous exposer les différentes techniques de négo.
Pour commencer, on va tordre le coup aux préjugés, et oui, c'est comme ça ici.
Et pour casser les préjugés, sachez que certaines filles sont bien meilleures négociatrices que les hommes. Pourquoi? Parce qu'elles sont moins agressives, messieurs, elles ont plus de tact. Mais quand elles savent ce qu'elles veulent, elles sont redoutables.
Par contre, à l'inverse, elles peuvent aussi être redoutable, si elles ont le coeur sur la main et commencent à dire "regarde le, il est trop mignon...", "le poooovr'", "chéri, fais un effort...". Autant dire que là, la négo est morte.
En bref, une négo peut se voir comme un bras de fer entre le négociant et vous, le client (et non pas, le pigeon). Alors comment ne pas avoir le rôle du pigeon.
1) Négociez l'article une première fois (voir plus) à l'aveugle pour voir quel prix vous pouvez en tirer... Vous n'avez pas l'intention d'acheter.
2) Ne vous éloignez pas trop vite. Ecoutez bien en partant, les vrais prix tombent, souvent ils vont au-delà de vos espérances. Mais comme je l'ai dit, vous n'avez pas l'intention d'acheter. Au pire, vous savez à quel prix vous pouvez l'obtenir dans cette échoppe.
3) Une fois que vous avez un ordre de prix en tête, allez le négocier ailleurs.
Vous avez maintenant une idée proche du prix réel.
Vous arrivez donc avec un semblant d'infos déjà fournir par le précédent commerçant.

Là, plusieurs techniques de négo existent.
1) La négo agressive:
Elle est radicale, laisse peu de place à la négo, et évite toute perte de temps mais vous passez pour un gros con. Soit dit en passant, c'est la méthode préférée des jeunes expats. Pourquoi? Tout simplement, qu'il yen a marre de jouer au chat et à la souris à longueur de journée.
Du coup, vous entrez, vous dites:
"je connais le prix de cet article"
"Je t'en donnes tant, à prendre ou à laisser"
Là, souvent ça hurle, normal, personne n'aime ce faire prendre en hotage...
Première réaction, il accepte direct, sachez que vous venez de vous faire pigeonner à coup sûr...
Deuxième réaction, "Nooooooo",  il refuse, c'est un scandale, brasse de l'air. Mais, vous êtes sûr de votre coup, un regard franc, sans rien dire, le calmera un peu. Vous répétez le prix sans jamais hausser le ton. Montrez que vous êtes sérieux, sincère.
Là, il risque de vous dire calmement "donnes m'en plus".  Mais, comme je l'ai dit votre technique n'offre pas de marge de main d'oeuvre puisque vous avez déjà annoncé votre prix d'achat.
Tant pis, vous partez. Magie, il vous rappelle "attend, attend, attend"
Il râle, vous maudit sur 5 générations, mais vous concluez l'affaire en 5min.
Perso c'est ce que je fais quand j'ai peu de temps ou pour des articles assez courants...

2) La négo du Turc:
Bon celle là, prend du temps, faut argumenter bref, faut connaître tous les aspects du produit.
Dans cette technique, vous êtes en contact rapproché avec le négociant. Vous parlez avec les mains, bref, c'est assez théatral...
"Oui, mais tu vois, c'est pas di la bonne kalité"
"Donnis moa, mieueux, jy veux di la très boooonne kalité"
Montrez que vous avez de la tune. Appatez le poisson. Il doit sentir le potentiel du pigeon en vous.
Puis petit, à petit, devenez plus sérieux, laissez lui de moins en moins de place. Faites le reculer dans un coin ce sera parfait. Rebutez le. Il lachera l'aiffaire dès qu'il en aura marre.
Très peu peuvent réaliser cette technique. J'en suis moi-même incapable. Mais les meilleurs négociant ont cette tendance à vouloir vous écrasez en utilisant eux même cette technique.
La parade? Ne bougez, ne le laissez pas gagner du terrain. ouvrez la poitrine, le regard haut... bref, combattez le feu par le feu.

3) La négo de l'indécis:
Celle là, elle marche bien à deux avec une bonne complicité.
Le rôle du chieur consiste à critiquer tout bêtement, voir à faire des allers retour d'un magasin à l'autre, d'un rayon à l'autre. Il est l'élément pertubateur. Il doit destabiliser le négociant en le laissant peu parler. le pertubateur peut dire ce qu'il veut, il n'est pas dans la négo.
NB: c'est le role que je préferre. Jy suis bien efficace...
C'est aussi une technique très facile à réaliser en couple. exple:
"Chérie, t sûr que c'est la bonne couleur?"
"Jsé pas suis pas fan"
"Je préferrai celui de ce matin..."
"Tu préferres pas en essayer un autre?"
"Mouais bof"
"J'en ai trouvé un qui te plairait mieux dans l'autre magasin"
"Il te grossit"
Peu importe ce que vous disez, l'important est que votre complice ne se laisse pas distraire. C'est cet article et pas un autre. Par contre, il faut qu'elle montre que vous avez de l'influence, elle sembles hésiter, elle est indécise.
Là, le commerçant est à bout, après 20 min de ce petit jeu. Le pertubateur peut même faire une pause et revenir au dernier moment de la négo.
"Alors t'en penses quoi, je le prends tu crois?""combien, il t'en donnes?, Quoi, COMBIEN?" et là, vous pouvez changer de rôle, le pertubateur devient un élément de la négociation. Il est nouveau, il repars travailler le commerçant avec ses arguments à lui. Votre complice peut à son tour changez de role et devenir le pertubateur jouant l'indécise ou non:  "tu sais chéri, ça à l'air d'être de la bonne qualité..." mais "c'est vrai que c'est un peu cher, je le prendrais bien mais..."
Enfin, c'est une technique longue et épuisante pour tout le monde. Mais les résultats peuvent être très concluant.

4) La technique du ami-ami:
Oui, la négo n'est pas juste un bras de fer idiot. Gardez à l'esprit que votre objectif se trouve prôche du prix de rupture. Le prix de rupture est bien sûr celui où la négo s'arrête sans être concluante. Cette technique est assez longue, fastidieuse et difficile. Pourquoi? Il vous faut créer un lien avec le négociant, ce qui n'est pas simple pour tout le monde. De plus, il vous faut bien connaître votre prix, si vous voulez l'atteindre. Cette technique est à double tranchant puisque le négociant va aussi utiliser le lien créé.
NB: pour l'anecdote, j'ai failli me faire piéger par cette technique que j'utilise trop fréquemment. Je lui dit: "c'est ce prix que j'ai payé la dernière fois"
"Mais nan, la c différent, touche, moi je te propose de la bonne qualité"
Elle avez une bonne force de persuasion mais elle a pas tenu. Dans ces coups de temps pour vérifier le bluff, jouez l'ignorant. En fait, elle s'est grillée, j'ai continué à vouloir négocier malgré ses arguments et elle s'est trahi en cassant le prix. Du coup, plus de qualité qui tienne. J'ai repris confiance, son charme n'ayant plus d'effet, j'ai obtenu le prix de rupture.
Le tout est d'être ouvert, souriant, sûr de soi et sympathique. En travaillant, vous obtiendrez gain de cause.

QQs conseils de bases:

N'annoncez jamais votre prix, la négociation prends fin à cet instant précis. C'est le plus délicat. Faites le parler au moins trois ou quatre fois.
Parlez le moins possible. Laissez les parler
Pour meubler, jouer les distraits, les indécis, promenez votre regard, l'air un peu pensif, toujours sans rien dire.
Ayez une idée au préalable du coup réel de l'article.
N'hésitez pas à partir si la négo stagne. Généralement, ils vous rappellent, vous suivent, faites les sortir de leur magasins... Je fais beaucoup de négo juste avec les doigts parce qu'on est trop loin pour parler. C'est mon arme ultime pour avoir mon prix. certains partent trop vite et perdent la négo définitivement. Donner lui l'espoir de réaliser l'affaire, puis partez au dernier moment.
Ayez du tact. Simple à dire, difficile à faire mais une des clé les plus importantes. Dire les bons mots au bon moment.
Soutenez le regard, soyez au bon moment,franc, confiant en vous même.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
DItes-donc, Greg, les négociations, c'est tout en Chinois que vous les faites? :=))<br /> Parce que si oui, maozi! <br /> Enfin, chapeau! (comment disent-ils en Chinois? )
Répondre
G
tout en chinois. A l'ancienne...Enfin, d'abord je fais le touriste pour qu'ils continuent à parler entre eux...Pas bete, hein? Une fois que j'ai pigé leur prix limite, là on change de langue.De quoi? tu m'as pris pour un touriste mais pas du tout. J'habite ici et je sais que ça vaut pas plus de... (vive le bluff)Si il s'accroche, je sors la carte du "suis pas américain, j'ai pas de sous..."Ensuite, je dis "nous les étudiants on a pas de sous..."Enfin, "c'est quoi ton dernier prix? t sur? ok, tant pis, ciao"Là je compte jusqu'à 3 et il vient me chercher en m'annonçant mon prix...Faut être bien rodé parce que les chinois sont forts en négo (pas tous heureusement)
A
c kler que les produits chinois ne sont pas de très bonne qualité, mais bon, pour faire du vélo!!!! <br /> et puis, ca permet aux entreprises françaises de garder un certN prestige!!! Non?!! "Ils sont forts ces chinois" , mais pas tant que ça kan mm!!!!!!<br />  
Répondre
A
Merci pour ta réponse!! moi qui croyai ke l'on étai les premiers..ça me rassure que tu tentes l'expérience avant nous!!! déjà, je sais que j'achèterai un vélo bad gamme!!! et que je prendrai des claquettes dans mes valises!!! au fait, qq'un m'a donné ton adresse hotmail, dc, je vai pouvoir avoir plus de renseignements (précieux) sur ce départ que nos entourages qualifient de "la Chine, ah bon???!!!!"<br /> a +!!<br />  
Répondre
G
un vélo bad de gamme... heu ils sont tous "bad" gamme.Quelque soit le prix que tu payes... c'est la qualité chinoise.
A
Salut Greg!! Moi aussi je suis à Sup de Co Montpellier, en première année d'un nouveau cursus (deux ans en France et deux ans en Chine (Shanghai et Chengdu)) et j'aimerais pouvoir dialoguer avec toi car ton expérience peux m'être précieuse à moi et mes 8 autres camarades qui, comme moi, c'est lancé dans l'aventure chinoise...Ton blog nous permet de pouvoir comprendre, à la manière d'un "expat", la vie en Chine et les choses de la vie quotidiennes!! pas mal l'histoire des claquettes!!!!! et, t'aurai du le savoir pour ton vélo!!!!!!"<br /> Merci de donner suite à ce commentaire!!!<br /> Aurore
Répondre
G
Aurore en fait, on fait exactement le même parcours. Je serai donc à ta disposition pour répondre à tes questions. Je suis content de voir que le programme ce développe. Je ne suis donc plus le seul, juste un pionner. Et pour le coup du vélo, je sais, j'aurai du le savoir... Merci de ton soutien hehe.Pour infos, ma prof s'est fait volé 8 vélos... à méditerà bientot Aurore
B
Une dernière méthode ? Etre beau comme moi !Blague à part, je me promenais tranquillement, chaque petit marchand essayant de capter mon attention, moi je ne voulais rien alors je faisais pas vraiment gaffe. Quand soudain j'entends : "for you it's free !"  Je me retourne. Ai-je bien compris ? "Free ?" Elle me répond : "Yes for you it's free because you are so handsome, but hush..." accompagnant sa fin de phrase avec son index en travers de la bouche.J'ai trouvé ça énorme et ça m'a bien fait marrer... Mais au final, je savais bien à quoi m'en tenir, ça sentait le pigeon grillé et je ne me suis pas arrêté...
Répondre
G
Ha le charme au naturel. C'est vrai que c'est pas donné à tout le monde. Pour la marchande essayant de capter ton attention, ce ne serait pas pour un sex massage? ou juste une coupe de cheveux dans un salon aux lumières rouges... Petit coquin