Les claquettes

Publié le par greg'n night

Salut les copains.
Je suis allé faire du shopping... (besoin de claquettes). Oui mais voilà, je me présente une première fois dans le magasin où une paire me plais assez. La vendeuse me dit 160 yuans, non négociable...
"Toi, ma jolie, tu m'as pris pour un pigeon! Mais, c'est normal, t'es pas la seule...". Puis là l'autre vendeur me dit:
"150, last plice" Surtout ne pas le contrarié...
"Ok, buteu giveu me cheapeur"
"130" Moi, je suis toujours à la recherche du dernier prix comme le Saint graal.
"T'es trop cher, toi" genre t'abuses, et là, je prends la porte de la sortie...
"100, c'est le dernier priiiiix!!!" (laaaaaast plice sir)
Trop tard coco, tu m'as saoulé... Et je file. Seulement voilà, après avoir arpenté tous les vendeurs de godasses et de claquettes, la seule paire qui me plais devinez où elle se trouve. Tant pis, c'est repartit, la négo 2° round...
Sauf que les vendeurs sont partit... C'est bien ma veine. Et là, j'ai le roi des couillons qui se présente à moi en me lançant "tu veux quoi?"
"Ben cette paire, tu l'as fais à combien?"
"260" Le roi des couillons me prend pour le roi des pigeons.
"Pardon?"
"260"
"Alors toi, tu m'as pris pour un touriste, tu crois que suis un américain ou quoi?" J'aime pousser la chose à l'extrême...  Je détaillerai la technique de l'américain plus tard. Il s'est raidi et tiens son prix pour ne pas perdre la face. Toi, mon coco, t'es mort...
"On me dis qu'elles sont à 100 et toi tu m'annonces 260?" L'ancienne vendeuse se pointe...
"Ecoute le ce charlot, il me veut 260yuans pour une paire de claquettes..."

Du coup, je continue la négo avec la vendeuse qui elle ne veut pas descendre en dessous de 100 kuais prétextant que c'est du vrai cuir et compagnie... Mais en même temps la surface du cuir est quand même assez réduite sur une claquette... Si tenté que ce soit du vrai cuir. La notion de vrai en Chine est très floue...
"houla, les amis, vous m'avez pris pour un pigeon."
Ben, ni une, ni deux, suis allé acheter des havaianas à 2 euros et je pense que c'est encore cher payé.
Et oui, c'est ça le problème en Chine. On ne sait jamais si on a atteint le bon prix. Du coup, les conversations d'expats sont assez limitées:
"génial, c'est un vrai?"
"Tu l'as payé combien?"
"quoi? trop cheeer, malheureux!!!!!"
"Moi, même pas ... yuans."
"faut que tu ailles..."
et bla bla bla...

Publié dans Actus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Sérieux tu changeras pas cousin tu me fais délirer avec tes histoires!!! bisous et à bientôt...<br />  
Répondre
G
Salut cousine!!!ça me fait trop plaisir de te voir par ici. J'espère que tout le monde va bien, dava, le petit, tes parents, tes frangins et leurs petites familles... J'ai oublié personne?Je te fais de gros bisousTu es la bienvenue ici sur ce site comme à Shanghai.On se voit bientôôôôôôôôôôôt
B
Forcément, si tu choisis des claquettes hello kitty rose avec des paillettes, on va t'en demander 260 yuans !! :-)Perso, j'en ai trouvé une paire (moche certes mais très fonctionnelle) pour 20 yuans au Wumei près de la fac...Blague à part, on attend la suite de l'histoire avec impatience !!
Répondre