La cuisine chinoise

Publié le par greg'n night






À la demande d'Éric et Ade, voilà un peu nos habitudes alimentaires en Chine.
D'abord, il m'a fallu quelques temps pour m'accoutumer à la nourriture chinoise. Mais une fois habitué, no problemo, tout le panel de la cuisine chinoise s'offre à vous.

Mais vu que depuis mon arrivée en Chine, je mange matin, midi et soir au restaurant, il a fallu apprendre très vite à commander. C cool, parce qu'on peut vite se fatiguer des mêmes plats… alors pour les commandes, chacun sa tactique. En photo, la technique d'une amie finlandaise, c'est sympa et très efficace...





Parfois, le menu est traduit en anglais ou accompagné de photos mais étant peu répandu dans la restauration chinoise, bien souvent on choisit à l'aveugle et ça donne de drôle de plat, genre :

soupe à base de coriandre (et peu de chose à part de la coriandre),

lait à base de riz avec un jaune d’œuf au petit déjeuner,

soupe de blanc d’œuf avec patte de poulet (pour le goût) et j’en passe…










En photo, mon colloc' Suédois dans le restaurant du coin de la rue de l'université. Sur la table, on peut voir un bon porc sucré accompagné de riz, avec sur la gauche la fameuse soupe à base de blanc d'oeuf cru et l'habituel tasse de thé... hummmm bon appétit la suède





Bref, sorti de ces quelques plats au goût assez « prononcé », reste tout un mélange de sucré ou d’épicé. En effet, la cuisine shanghaienne est très sucrée alors que celle du Sichuan est connue comme la plus épicée de Chine. Tous ces plats s’accompagnent du traditionnel riz blanc à la vapeur. D’ailleurs beaucoup d’autres plats typiques sont aussi cuisinés à la vapeur.
























Sur cette photo, une corbeille en plastique utilisée pour mettre de la viande, du poisson cru ou des légumes avant de les mettre à mijoter qqs minutes dans une marmite commune.

c'est un repas typique pour beaucoup de chinois à moins de 80 centimes d'euros.  En moyenne, le prix d'un repas est de 1 euro, ce qui est disons assez raisonnable. Je tiens à préciser que le prix à battre est celui de 50 cts le repas (pour une soupe achetée en bas de chez nous). Maintenant, vous comprenez pourquoi on mange tous les jours au restaurant...








Restaurant at the Jinmao tower in Shanghai

Voilà une photo d'un petit repas entre amis à la tour Jinmao, une des plus grande de Chine, avec au menu des cuisses de grenouilles, de pigeons et noix de St-jacques. Un peu plus cher (environ 15euros pour un bon resto ou un buffet japonais à volonté avec saké compris) et toujours un vrai régal.









Enfin, voici la photo d'un repas koréen au barbecue... No comment, la photo parle d'elle même.

Au final, c’est une cuisine très diverse et très riche, bref, un régal quand on sait passer commande…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> J'ai appris beaucoup grâce à vous!<br />
Répondre
S
salut je viens de voir ton blog et je trouve ça super intéressant de voir en vrai la nourriture et non pas les restos de france!je suis à l'école d'infirmière et je fais un exposé sur la culture chinoise et surtout les plats. De fil en aiguille je suis tombée sur ton site. Mais je voulais surtout avoir des noms de plats typiques de chine.Je me demandais si en Chine les plats étaient différents de ceux trouvés dans les restaurants asiatiques de paris!Tu as bien de la chance d'étudier là bas je te souhaite bon courage !
Répondre
A
je part dans quelque jours em chine je me rejouis trop...
Répondre
I
ca me donne faim tout ca!!tres bonne idée ce blog, c'est instructif et allie decouverte et plaisir!<br /> voila!^^ bonne journée!
Répondre
G
No problemo, en chine ce sont les chiens qui peuvent avoir peur... En effet, tu peux commander du chien pour ton diner dans pas mal de restos. N'est-ce pas le rêve de tous les chats?<br /> Je pense tt de même que Shanghai est suffisamment occidentalisée pour y séjournée sans trop de difficultés. Cependant, les chinois parlent peu anglais et qqs règles sanitaires sont tout de même à respecter. <br /> Mais je t'invite à venir découvrir la Chine par toi même, tu ne sera pas déçue.
Répondre